Le constructeur fétiche de James Bond a lui aussi cédé à la mode des SUV... Mais il le fait avec une certaine classe. Le style du DBX n'a en effet rien de pachydermique. L'engin est pourtant imposant : il étire sa tôle sur 5,04 mètres de long...

Le constructeur fétiche de James Bond a lui aussi cédé à la mode des SUV... Mais il le fait avec une certaine classe. Le style du DBX n'a en effet rien de pachydermique. L'engin est pourtant imposant : il étire sa tôle sur 5,04 mètres de long, près de 2 de large et pose son toit à 1,68 mètre du sol. L'engin n'a d'ailleurs rien d'un poids plume : il affiche 2,2 tonnes à la pesée. Le DBX est aussi la toute première Aston Martin de l'histoire à cinq places et est dotée d'un grand coffre. Les poignées de portes noyées dans la carrosserie se déploient automatiquement quand on s'approche du véhicule et l'habitacle est garni de matériaux nobles. Sous sa calandre très typée Aston, le DBX cache un moteur bien connu : le bloc 4.0 V8 biturbo d'origine Mercedes-AMG, délivrant ici 550 ch et 700 Nm de couple. Il est associé à une boîte automatique à neuf vitesses. De quoi pousser ce SUV de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes et l'emmener jusqu'à 291 km/h. La puissance passe bien sûr par les quatre roues et ce SUV, posé sur une suspension pneumatique à hauteur variable, peut tracter un attelage pesant jusqu'à 2,7 tonnes. Les premières livraisons sont prévues pour le printemps 2020. Le prix n'est pas encore connu.