Précurseur du coupé quatre portes, Mercedes renouvelle le genre avec cette troisième génération. Fini les arêtes vives du modèle actuel, place à une pureté formelle comme sur la version originelle de... 2004. Le profil de la famille CLS r...

Précurseur du coupé quatre portes, Mercedes renouvelle le genre avec cette troisième génération. Fini les arêtes vives du modèle actuel, place à une pureté formelle comme sur la version originelle de... 2004. Le profil de la famille CLS reste reconnaissable avec une ceinture de caisse haute, un vitrage latéral qui conserve sa forme d'arche si caractéristique, un pavillon très courbé et des flancs lisses. Le nouveau museau de la CLS est incliné vers l'avant façon nez de requin et surtout la poupe respire le dynamisme souligné par une malle en queue de canard et des optiques amandes. A bord, Mercedes joue l'économie d'échelle en reprenant la planche de bord de la Classe E, plus précisément celle des variantes coupé et cabriolet avec les aérateurs en turbine. La présentation est très réussie, mélange de technologie et de raffinement. Pour la première fois, la Mercedes CLS pourra accueillir trois passagers sur la banquette arrière mais une configuration quatre places sera toujours au programme. Elle reçoit aussi les nouveaux moteurs six cylindres en ligne : dans un premier temps, deux diesels, la CLS 350 d de 286 ch et la CLS 400 de 340 ch. Côté essence, la CLS 450 de 370 ch.