L'information a été révélée par nos confrères de L'Echo. Sur le nouveau parking de 7.000 places, Pairi Daiza va installer 62.750 panneaux photovoltaïques. Une installation qui en fera le plus grand parc solaire de Wallonie. Mais ce n'est pas tout : les panneaux vont être installés sur des ombrières en surplomb des places de parking. De la sorte, l'in...

L'information a été révélée par nos confrères de L'Echo. Sur le nouveau parking de 7.000 places, Pairi Daiza va installer 62.750 panneaux photovoltaïques. Une installation qui en fera le plus grand parc solaire de Wallonie. Mais ce n'est pas tout : les panneaux vont être installés sur des ombrières en surplomb des places de parking. De la sorte, l'installation deviendra le plus grand carport photovoltaïque du monde, selon Pairi Daiza. D'une puissance de 20 MWc, ce parc va produire 20.000 MWh d'électricité par an. Soit beaucoup plus que les besoins actuels totaux de Pairi Daiza. Une partie du surplus sera réinjectée via des bornes de rechargement pour voitures électriques. Quatre-vingts bornes sont prévues pour commencer mais, en fonction de la demande, le parc pourrait en installer beaucoup plus. Le reste du surplus sera réinjecté dans le réseau. Toutefois, ce surplus va aussi se réduire en fonction des futures extensions de Pairi Daiza, notamment la fameuse Terre du froid qui va accueillir des ours blancs, des tigres de Sibérie et des manchots. La construction de ce parc se fait selon un système bien connu des entreprises en termes d'investissements durables : le tiers-investisseur. Green4Power fournira l'installation et l'électricité et restera propriétaire des panneaux pendant 20 ans. Elle touchera aussi, pendant 10 ans, les certificats verts prévus. Soit, selon l'Echo, près d'1,7 million d'euros par an. En échange de l'électricité verte produite localement, Pairi Daiza paiera une redevance annuelle fixe inférieure à l'ensemble des factures d'électricité actuelles. Les travaux d'installation ont commencé en juillet. Normalement, la mise en service de ce carport solaire hors norme est prévue pour la fin du premier semestre 2020.