C'est un très sale coup qu'United Airlines vient de jouer à Boeing. Pour remplacer sa flotte vieillissante de 757 (75 appareils), la compagnie américaine a chois...

C'est un très sale coup qu'United Airlines vient de jouer à Boeing. Pour remplacer sa flotte vieillissante de 757 (75 appareils), la compagnie américaine a choisi l'A321 XLR d'Airbus. Elle a commandé 50 exemplaires de cet avion capable de voler plus de 8.000 km en emportant 200 passagers et en consommant 30 % de kérosène en moins. United le mettra en service dès 2024 pour relier ses hubs de New York et de Washington à l'Europe. Ce choix intervient alors que Delta et American Airlines doivent aussi se choisir un successeur à leurs 757. L'A321 XLR n'a aucun équivalent dans le monde. Boeing travaille bien sur un avion similaire appelé NMA par les uns, 797 par les autres, mais la crise du 737 MAX a considérablement ralenti le développement de ce nouvel appareil qui pourrait ne jamais voir le jour.