Mercredi 27 septembre, l'once troy de palladium coûtait plus cher que la même quantité de platine. Cela n'était plus arrivé depuis septembre 2001. Et la fois précédente, c'était en 1931. Ces vingt dernières années, le platine a valu en moyenne, par once troy, 555 dollars de plus que le palladium. Entre 2007 et 2012, 1000 dollars même. Le mouvement de rattrapage du palladium s'est amorcé il y a quelque temps déjà. Après trois trimestres en 2017, le palladium est de loin la matière première la plus performante, avec une hausse de près de...

Mercredi 27 septembre, l'once troy de palladium coûtait plus cher que la même quantité de platine. Cela n'était plus arrivé depuis septembre 2001. Et la fois précédente, c'était en 1931. Ces vingt dernières années, le platine a valu en moyenne, par once troy, 555 dollars de plus que le palladium. Entre 2007 et 2012, 1000 dollars même. Le mouvement de rattrapage du palladium s'est amorcé il y a quelque temps déjà. Après trois trimestres en 2017, le palladium est de loin la matière première la plus performante, avec une hausse de près de 37 %. Le platine se contente d'une progression de 2 %. Longtemps, le platine fut le métal précieux le plus coûteux. Il est utilisé dans les catalyseurs des moteurs diesel et connaît plusieurs autres applications industrielles. D'autres composantes de la demande sont les bijoux et les trackers ou ETF qui investissent dans le platine physique. Après plusieurs années de déficit de l'offre, cette année sera caractérisée par un excédent sur le marché mondial du platine. Ce n'est pas un phénomène structurel, car le producteur de catalyseurs Johnson Matthey prévoit à nouveau un déficit dans les années à venir. Le platine est sous pression notamment en raison du scandale du diesel. En Europe, le plus grand marché de débouchés pour les véhicules diesel, la part de marché du diesel a plongé sous celle de l'essence au premier semestre 2017. C'est la première fois que cela se produit depuis 2009. En outre, la demande de bijoux en platine a également baissé en Chine, le plus grand consommateur de ce métal. Pour le palladium, la situation fondamentale semble plus favorable. Le métal précieux est principalement utilisé afin de réduire les émissions des moteurs essence. La demande pour les bijoux est négligeable. Le marché mondial du palladium est en déficit depuis cinq années consécutives. Ce déficit d'offre devrait s'accroître dans les prochaines années, selon diverses sources. Johnson Matthey prévoit pour cette année un déficit de 792.000 onces troy, contre seulement 163.000 onces troy l'an dernier. Les analystes de Citigroup estiment le déficit à 777.000 onces troy cette année. Ils le voient du reste s'accroître entre 2018 et 2020 à un million d'onces troy par an. La quantité de palladium sous gestion dans les trackers investissant dans le métal physique s'est accrue ces derniers mois à son plus haut niveau depuis janvier. En outre, le nombre de contrats à long terme sur le palladium a augmenté de manière spectaculaire. Nous pensons que le palladium a pris trop d'avance, et que le platine intègre de trop nombreuses mauvaises nouvelles. Nous ne prévoyons dès lors pas que le prix du palladium restera durablement supérieur à celui du platine.