Cinq milliards
...

Cinq milliards d'investissement et 50.000 emplois potentiels. Deux chiffres impressionnants qui résument tout l'intérêt de devenir la ville hôte du deuxième siège d'Amazon, qui devra se situer à moins de 45 minutes d'un aéroport dans une métropole d'au moins un million d'habitants. Et ces chiffres déclenchent une véritable hystérie puisque pas moins de 100 villes américaines et canadiennes se sont déjà portées candidates : Montréal, Boston, Pittsburgh, Winnipeg, Nashville, Atlanta, Ottawa, Newark, etc. Toutes rivalisent de créativité pour déposer la meilleure offre. Comme Newark qui a proposé une réduction d'impôts de 7 milliards de dollars. Ou la petite ville de Stonecrest, dans la banlieue d'Atlanta, qui offre 140 ha et la possibilité de se renommer Amazon City... Par Xavier Beghin