Carlos Ghosn est incarcéré depuis le 19 novembre dans le redoutable centre de détention de Kosuge à Tokyo. A ce jour, la seule vérité judiciaire officielle tient en peu de mots : il est reproché au PDG de l'Alliance Nissan-Renault-Mitsubishi d'avoir sciemment sous-évalué entre 2011 et 2015 sa rémunération dans les rapports financiers que Nissan doit remettre aux autorités bour...