Peut-on encore vraiment parler de parasol ? Les produits du fabricant germano-suisse MDT-Tex, destinés à tamiser les rayons du soleil, sont une petite merveille d'ingénierie, en particulier leur modèle Tensilation. Grâc...

Peut-on encore vraiment parler de parasol ? Les produits du fabricant germano-suisse MDT-Tex, destinés à tamiser les rayons du soleil, sont une petite merveille d'ingénierie, en particulier leur modèle Tensilation. Grâce à un habile procédé d'articulation, cette corolle se tend et se redresse à la verticale pour former, une fois déployée, une tulipe géante de 4 m de côté, capable de s'élever jusqu'à plus de 3m50. L'ensemble est maintenu grâce à un système purement mécanique, de baleines et de filins aussi graciles que discrets. L'impression de légèreté est telle qu'on ne soupçonne pas le poids, conséquent, de cette maxi-ombrelle (37 kg) ni ses capacités de résistance au vent (85 km/h). La forme même de la canopée, en carré ou en losange selon les modèles proposés, permet de multiples configurations, voire d'être reliée à d'autres modules. Le Tensilation a été conçu par le célèbre bureau d'architecture londonien Grimshaw à qui l'on doit des projets d'envergure comme les aéroports d'Heathrow ou de Zurich. Autant dire que pour eux, le parasol de MDT-Tex fait figure de confetti. A.M.