Décidément, la période est compliquée pour Donald Trump. Suite à la crise politique et aux insurrections du Capitole, l'ex-président des Etats-Unis a même perdu s...

Décidément, la période est compliquée pour Donald Trump. Suite à la crise politique et aux insurrections du Capitole, l'ex-président des Etats-Unis a même perdu son aura dans le monde du golf. La PGA of America a en effet décidé de retirer l'organisation du PGA Championship au " Trump National " de Bedminster (New Jersey), l'un des clubs dont l'ancien locataire de la Maison-Blanche est propriétaire via ses sociétés. De la même façon, le Royal&Ancient a décidé de ne plus intégrer provisoirement le links écossais de Turnberry, un autre bien du past president, dans la rotation du British Open. Passionné de golf, l'ancien magnat de l'immobilier a investi dans de nombreux clubs américains et étrangers et il avait usé de toute son influence pour les placer sous les feux de la rampe lors des grands tournois.