Depuis la mi-octobre, le peuple libanais proteste quotidiennement contre la classe politique ...

Depuis la mi-octobre, le peuple libanais proteste quotidiennement contre la classe politique corrompue et une économie au bord du gouffre. Il faut dire que plus d'un quart de la population y vit sous le seuil de pauvreté et que le pays connaît de graves pénuries d'eau et d'électricité. Les manifestations ont quasiment paralysé le pays pendant 15 jours et ont entraîné la démission du Premier ministre Saad Hariri. Le président Michel Aoun a annoncé des réformes.