Malgré une réputation un rien élitiste - pas toujours injustifiée -, cette manifestation créée en 1994 est créatrice de liens entre communautés et genres artistiques. Le centre névralgique de la fête est installé cette année au Palais de la Dynastie du Mont des Arts. Un coeur de Bruxelles fédérateur même si les 40 spectacles évoluant entre dans...

Malgré une réputation un rien élitiste - pas toujours injustifiée -, cette manifestation créée en 1994 est créatrice de liens entre communautés et genres artistiques. Le centre névralgique de la fête est installé cette année au Palais de la Dynastie du Mont des Arts. Un coeur de Bruxelles fédérateur même si les 40 spectacles évoluant entre danse, théâtre, performance, film ou concert se dispersent dans plus de 20 lieux différents. Très subjectivement, nous vous conseillons quatre créations. On est franchement intrigué par Philip Seymour Hoffman, par exemple, présenté au Varia du 11 au 14 mai : Rafael Spregelburd & Transquinquennal prennent comme point de départ la vie du brillant acteur américain mort d'une overdose en février 2014 pour disséquer l'identité, la célébrité et l'idolâtrie. Second choix, The Tip Of The Tongue présenté les 6, 7 et 8 mai dans cet endroit extraordinaire et pas forcément connu qu'est le Planétarium sur le site du Heysel : Pieter De Buysser y présente un très personnel conte cosmologique, spécialement conçu pour ce type d'espace. Troisième de la liste, Milo Rau/International Institute Of Political Murder présentent Empire au KVS du 18 au 21 mai, deux heures mêlant la trame du théâtre et les histoires vécues pour parler des migrants et réfugiés embarqués sur les rafiots en mer Egée. La quatrième proposition - pour un soir seulement, le 6 mai au Palais de la Dynastie - s'intitule A Night Of Travelling Beyond Thinking. Soit une soirée intégrale comprenant repas et boissons, lecture de poèmes, vidéo, performance plus un DJ set en vue d'" une longue nuit pour explorer la puissance affective de l'inconnu ". Du 5 au 21 mai à Bruxelles, www.kunstenfestivaldesarts.be Par Philippe Cornet