Au début du mois d'avril, sans doute pour faire oublier les déboires de Boeing, Donald Trump s'en était, une fois de plus, pris aux subventions européennes à Airbus. Un conflit vieux d...