Très discret, Geert Peeters, frère de notre vice-Premier ministre, devient numéro 2 de Dr. Martens, un fabricant britannique de chaussures qui passent pour être " le mode d'expression des rebelles "....

Très discret, Geert Peeters, frère de notre vice-Premier ministre, devient numéro 2 de Dr. Martens, un fabricant britannique de chaussures qui passent pour être " le mode d'expression des rebelles ". En convalescence au lendemain de la guerre à cause d'un pied cassé, le docteur Klaus Martens imagine, au départ de matériel militaire déclassé, une semelle spécifique dotée d'un coussin d'air. Deux ans plus tard, il se met à la produire à grande échelle. Les fameux godillots apparaîtront dans les années 1960, lorsque l'entreprise allemande devient britannique et fera les délices des punks, des gothiques, des grunges et autres scooters boys, tous aussi désireux de se faire entendre que d'être vus. Ingénieur industriel de formation, Geert Peeters a travaillé dans la distribution (Bacardi, Levi Strauss, VF Corporation) avant de devenir directeur des approvisionnements, puis opérationnel, chez Cath Kidston, une chaîne britannique de vêtements aux motifs délicieusement rétros lancée en 1993.