Le jeu sur un links est très particulier. Le parcours du Royal Portrush n'est pas très long (par 71 de 6.700 m) mais il recèle tous les pièges habituels des championship courses centenaires : de profonds bunkers, un rough ...