IBM vient d'annoncer le rachat de Red Hat pour la bagatelle de 34 milliards de dollars. Le géant américain va mettre 190 dollars par action, soit une prime de 62 % par rapport au cours de Bourse le jour de l'annonce. C'est dire si IBM est décidé ! Mais c'est quoi Red Hat, au juste ? Très peu connue du grand public, l'entreprise américaine est pourtant un acteur ...

IBM vient d'annoncer le rachat de Red Hat pour la bagatelle de 34 milliards de dollars. Le géant américain va mettre 190 dollars par action, soit une prime de 62 % par rapport au cours de Bourse le jour de l'annonce. C'est dire si IBM est décidé ! Mais c'est quoi Red Hat, au juste ? Très peu connue du grand public, l'entreprise américaine est pourtant un acteur informatique majeur. Elle est spécialisée dans le développement et la distribution de logiciels libres, ou open source, et notam-ment de sa propre version du fameux système d'exploitation Linux, grand concurrent de Windows et très prisé dans les centres de données. Elle vend donc des offres d'abonnement à ces logiciels ainsi qu'à l'accompa-gnement qu'elle fournit comme la mise à jour, la maintenance et la sécurisation des données. Red Hat est un acteur majeur du système collaboratif qui fait merveille dans le cloud. Son chiffre d'affaires s'élève, en 2018, à 2,9 milliards de dollars (en hausse de 21 %) pour 472 millions de bénéfices. Cette acquisition va permettre à IBM de se renforcer considé-rablement dans le cloud et ne pas se laisser distancer par ses concur-rents dont c'est le fer de lance (Microsoft, Amazon). Dans le cloud hybride, IBM est complé-mentaire à Red Hat. Dans ce système, les entre-prises stockent une partie de leurs données en interne et en partie chez leur fournisseur de solutions. Red Hat va donc appor-ter à IBM tout son savoir-faire en la matière. Elle va intégrer le groupe tout en restant indépendante. Le CEO, Jim Whitehurst, reste en poste tout en recevant le titre de vice-président d'IBM. " IBM va devenir le premier fournisseur mondial de cloud hybride, a affirmé Ginni Rometty, la CEO d'IBM sous pression pour avoir proposé un tel montant. L'acquisition de Red Hat va changer tout le marché mondial du cloud. "