Le scoop du journal Les Echos a fait l'effet d'une bombe : le holding Videlot, propriété de Jean-François Moueix et de ses trois enfants, aurait cédé 20 % de Château Petrus. L'opération, ré...

Le scoop du journal Les Echos a fait l'effet d'une bombe : le holding Videlot, propriété de Jean-François Moueix et de ses trois enfants, aurait cédé 20 % de Château Petrus. L'opération, réalisée en fait il y a plus d'un an a été confirmée par la famille dans un e-mail envoyé aux distributeurs de Petrus dans le monde entier. Elle affirme, par contre, que les chiffres avancés sont inexacts. Le journal français parlait d'une valorisation globale de Petrus à 1 milliard d'euros, soit 87 millions l'hectare ! L'acheteur, Alejandro Santo Domingo, n'est pas un inconnu. Sa famille était détentrice du monopole de la bière en Colombie et propriétaire de la brasserie Bavaria. Suite au rachat de Bavaria par SAB Miller et à la fusion de ce dernier avec AB InBev, le Colombien, dont la fortune est estimée à 4 milliards de dollars, est devenu membre du conseil d'administration de notre géant brassicole dont il posséderait au moins 5 % des actions.