La Suède a un faible pour les patrons belges. Après Ronnie Leten (Atlas Copco et Ericsson), c'est au tour de Nico Delvaux de prendre la direction d'un grand groupe suédois. Le Tirlemontois quitte, en effet, son poste...

La Suède a un faible pour les patrons belges. Après Ronnie Leten (Atlas Copco et Ericsson), c'est au tour de Nico Delvaux de prendre la direction d'un grand groupe suédois. Le Tirlemontois quitte, en effet, son poste de CEO du groupe finlandais Metso pour rejoindre Assa Abloy. Derrière ce nom, inconnu du grand public, se cachent les fameuses serrures Yale mais aussi Litto, le plus grand producteur belge de serrures et cylindres de sécurité. Créée par fusion en 1994, Assa Abloy, dont le siège est à Stockholm, est présente dans 70 pays, emploie 47.000 personnes pour un chiffre d'affaires de 7,2 milliards d'euros. Elle fournit des systèmes de fermeture classiques mais vient de s'engager résolument dans le développement de systèmes intelligents et connectés. Notamment via un partenariat avec Amazon et son système vocal Alexa, et en rachetant August Home, une entreprise américaine spécialisée dans les serrures gérables en ligne. Diplômé de la VUB et ancien employé d'Atlas Copco, Nico Delvaux remplacera Johan Molin comme CEO d'Assa Abloy en juin prochain au plus tard.