Sans jeu de mots, on pourrait dire que Francis Lalanne, souvent mis en boîte, prend à son tour l'occasion d'emballer les autres. Version chanson. C'est peu dire que l'homme aux bottes de sept lieues connaît une carrière en montagnes russes depuis la parution de son premier album en 1...

Sans jeu de mots, on pourrait dire que Francis Lalanne, souvent mis en boîte, prend à son tour l'occasion d'emballer les autres. Version chanson. C'est peu dire que l'homme aux bottes de sept lieues connaît une carrière en montagnes russes depuis la parution de son premier album en 1979. Initialement adoubé par la critique, ce chanteur qui n'hésite pas, au coeur des années 1980, à donner des concerts de quatre heures, va peu à peu perdre sa bonne étoile et finir par fatiguer le public, désorienté par ses délires et occasionnelles grandiloquences. Quitte à caler ses atours romantiques dans de dispensables émissions de télé- réalité, comme cette série documentaire le suivant 24 heures sur 24 sur Canal Plus en 2003. Après divers passages à vide, sans jamais être totalement abandonné par un vif noyau de fans, Francis, désormais de la soixantaine - il est de 1958 -, semble décidé à laver les affronts passés. Dans un concept de boîte à chansons - qui succède à de semblables projets consacrés au jazz ou au cinéma -, il est accompagné d'une jeune pianiste dans la relecture d'archi-classiques de Brel, Brassens, Piaf ou Ferré. Ce qui lui permet de montrer que son talent, en tout cas vocal, reste en 2020 d'une crédible signature.