La commission des Finances de la Chambre a approuvé un projet de loi MR-Open Vld qui vise à mettre fin à plusieurs aberrations en termes de TVA. Il concerne d'abord la presse. Jusqu'ici, le journal papier était exempt de TVA alors que sa version numérique était taxée à 21 %. A partir du 1er avril (si le projet passe bien la rampe de la séance plénière avant cela), les journaux et magazines en ligne qui paraissent au moins 48 fois par an bénéficieront de l'exemption de TVA. Une avancée importante notamment pour les offres numériques d'abonnement. Le même projet de loi, basé sur une directive européenne qui autorise de la flexibilité en matière de TVA, abolit une autre discrimination fiscale : désormais e-books et livres papier seront taxés de la même manière (6 %).