Avec trois champions sur l'European Tour et un titre de champion du monde par équipes, le golf belge swingue actuellement sur un petit nuage. Mais ce n'est évidemment pas une raison pour qu'il s'endorme sur ses lauriers. C'est tout l'esprit de l'ambitieux projet lancé par la Fédération royale belge de golf visant à mieux encadrer, de la base au sommet de la pyramide, les jeunes joueurs dans leur progression. " Il s'agit d'un plan à long terme. Pour relever le défi, nous avons réuni toutes les forces vives du golf national : les deux ligues régionales (AFGolf et Gol...

Avec trois champions sur l'European Tour et un titre de champion du monde par équipes, le golf belge swingue actuellement sur un petit nuage. Mais ce n'est évidemment pas une raison pour qu'il s'endorme sur ses lauriers. C'est tout l'esprit de l'ambitieux projet lancé par la Fédération royale belge de golf visant à mieux encadrer, de la base au sommet de la pyramide, les jeunes joueurs dans leur progression. " Il s'agit d'un plan à long terme. Pour relever le défi, nous avons réuni toutes les forces vives du golf national : les deux ligues régionales (AFGolf et Golf Vlaanderen), la PGA of Belgium (qui réunit tous les pros) et les clubs. Le tout sous le parrainage de nos trois ambassadeurs, Nicolas Colsaerts, Thomas Pieters et Thomas Detry ", explique Emmanuel Rombouts, président de la FRBG. Au poste de pilotage de cette nouvelle structure, on retrouve les deux coachs de référence du swing made in Belgium : Michel Vanmeerbeek et Jérôme Theunis. Forts de leur expérience au plus haut niveau, ils vont s'efforcer de transmettre la bonne parole afin de mettre en place une sorte de road book vers le succès. " La transmission est essentielle, explique Michel Vanmeerbeek, entraîneur historique de Nicolas Colsaerts. Lorsque Thomas Pieters et Thomas Detry se sont lancés sur le circuit professionnel, ils ont bénéficié des conseils avisés de Nicolas Colsaerts qui a joué un peu le rôle du grand frère. Cela leur a permis d'éviter de commettre de nombreuses erreurs et de faire les bons choix. C'est ce même esprit d'entraide que nous souhaitons privilégier. Nous allons donc mettre toute notre expérience au service des nouvelles générations en passant, notamment, par les teaching pros des clubs. Ce sont eux qui sont en première ligne avec les jeunes talents. La leçon prodiguée à un gamin de huit ans doit absolument être influencée par toutes nos connaissances. " En amont, l'objectif est donc de créer une sorte de filière belge, un peu comme en tennis. Repérer rapidement les futures élites et les mettre sur les bons rails : voilà le défi. " Le niveau du golf mondial est très élevé, ajoute Michel Vanmeerbeek, ravi de transmettre sa passion et son expertise. Les vainqueurs des tournois professionnels sont de plus en plus jeunes. Les méthodes de préparation sont de plus en plus pointues, tant au niveau technique que physique. Si un petit pays comme le nôtre veut continuer à occuper une place importante à l'échelle internationale, il doit mettre tous les atouts dans son jeu. Car, à l'arrivée, tout est lié. Plus nous aurons de bons joueurs, meilleures seront nos techniques d'entraînement et nos chances de former de futurs champions. " L'union sacrée scellée entre tous les acteurs du golf belge autour de ce beau projet va clairement dans le bon sens.