On affirme souvent qu'en Europe la social-démocratie est en train de disparaître. A l'appui de cette affirmation, on se fonde sur des résultats électoraux. Les partis sociaux-démocrates réformistes sont tombés, lors des élections récentes, à des niveaux historiquement bas, dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, et tout récemment l'Allemagne. En France, il en est de même, même si nombre d'élus se sont recyclés dans le parti de la République en marche du président Macron.
...