Ce ne sont pas des tennis ni tout à fait des espadrilles. Ce qui est sûr, c'est que les Rivieras font un tabac depuis leur lancement en 2010. La dernière collection compte trois nouveaux modèles. Elégants, confortables, ces mocassins aé...

Ce ne sont pas des tennis ni tout à fait des espadrilles. Ce qui est sûr, c'est que les Rivieras font un tabac depuis leur lancement en 2010. La dernière collection compte trois nouveaux modèles. Elégants, confortables, ces mocassins aérés en filet et toile, munis d'une semelle en gomme, revisitent les chaussons d'antan. Ils trouveraient leur origine chez les joueurs de pétanque de la Costa Brava, selon le storytelling cousu main par Dan Amzallag et Fabrizio Corveddu, les deux créateurs de la marque. Pour séduire la cible urbaine, le duo a pris soin de moderniser la tatane de papy avec une empeigne allongée et une silhouette affinée. Mais c'est surtout par le choix des coloris (près d'une centaine au total), le soin apporté au tissage, avec un goût pour le motif cannelé et la finition surpiquée, que la griffe peaufine son pédigrée de sneakers chics. Pour harmoniser le bas avec le haut, opter pour le chapeau " trilby " en paille plutôt que la casquette. Pour une destination de vacances, choisir la côte amalfitaine plutôt que la Costa del Sol.