Les pourparlers en vue de réformer l'accord commercial entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique (Alena en français, Nafta en anglais), viennent de démar...

Les pourparlers en vue de réformer l'accord commercial entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique (Alena en français, Nafta en anglais), viennent de démarrer. Un premier round s'est tenu à Washington du 16 au 20 août. Un second s'ouvrira au Mexique le 1er septembre. Ces discussions à marche forcée ont été imposées par Donald Trump, qui a toujours honni cet accord. Selon lui, il a coûté des emplois aux Etats-Unis du fait des délocalisations massives d'entreprises américaines vers le Mexique pour profiter de bas salaires. Celles-ci y ont gagné en compétitivité mais Trump s'accroche aux chiffres : la balance commerciale des Etats-Unis vis-à-vis du Mexique est passée d'un boni de 1,6 milliard de dollar en 1994 - date d'entrée en vigueur de l'accord - à un déficit de 63 milliards en 2016.