La grande lessive liégeoise liée à Nethys continue. Après Liege Airport (lire en page 12), c'est au tour d'Ogeo Funds, qui gère les pensions légales p...

La grande lessive liégeoise liée à Nethys continue. Après Liege Airport (lire en page 12), c'est au tour d'Ogeo Funds, qui gère les pensions légales pour le compte d'institutions publiques ou parapubliques, de se séparer sans indemnités et sans préavis, de deux membres de son comité de direction: Hervé Valkeneers et Emmanuel Lejeune. Ogeo Funds a été l'objet de l'audit anti-fraude de Deloitte qui examine toute la galaxie Enodia et Nethys. Mais ce n'est pas tout: elle a aussi été l'objet d'une inspection de la FSMA, le régulateur des marchés financiers. Il est reproché aux deux directeurs d'avoir utilisé les cartes de crédit d'Ogeo à des fins privées, d'avoir réalisé des investissements suspects, d'avoir perçu des doubles rémunérations, etc.