On ne peut pas dire que la RTBF ne multiplie pas les initiatives numériques. La Première décline depuis ce mercredi l'une de ses émissions à succès sur le Web. En effet, Un Jour dans l'Histoire, l'émission culturelle présentée par Laurent Dehossay est désormais disponible à la demande sur le Net sous l'appellation 1.0...

On ne peut pas dire que la RTBF ne multiplie pas les initiatives numériques. La Première décline depuis ce mercredi l'une de ses émissions à succès sur le Web. En effet, Un Jour dans l'Histoire, l'émission culturelle présentée par Laurent Dehossay est désormais disponible à la demande sur le Net sous l'appellation 1.000 Jours dans l'Histoire. Au programme : le surfeur peut accéder à 1.000 fichiers sonores enrichis, en naviguant au travers d'une ligne du temps permettant de les retrouver. Les audiences numériques ne sont, à l'heure actuelle, pas encore significatives en comparaison aux audiences linéaires. Mais cette initiative, résultat d'une collaboration entre La Première, le département RTBF Interactive et la Louvain School of Management, se veut un laboratoire au sein de la radio, notamment pour séduire de nouveaux amateurs d'histoire. "On se rend compte que nos podcasts sont organisés de manière à attirer le public afin de réécouter nos émissions mais pas forcément afin de nous découvrir", souligne Corinne Boulangier, directrice de La Première. L'initiative s'inscrit aussi dans la volonté de la chaîne publique de suivre ses auditeurs, toujours plus connectés, et, à terme, de doper son trafic online et donc la pub sur le Web. Car les revenus globaux de la RTBF liés à la pub en ligne, en 2017, s'élevaient seulement à 1,7 million d'euros contre 2,1 millions l'année précédente. Soit - 17 %. Une tendance étonnante après cinq années de croissance ininterrompue et qui confine ces rentrées à seulement 2 % des revenus publicitaires (71 millions d'euros) du service public.