Avec ses 4,5 millions de membres, la Mutualité chrétienne (MC) est la plus grande de Belgique (3,2 millions pour la socialiste, 2,2 millions pour les libres, etc.). Elle est aujourd'hui éclatée en plusieurs mutualités régionales : huit...

Avec ses 4,5 millions de membres, la Mutualité chrétienne (MC) est la plus grande de Belgique (3,2 millions pour la socialiste, 2,2 millions pour les libres, etc.). Elle est aujourd'hui éclatée en plusieurs mutualités régionales : huit en Wallonie et 11 en Flandre. A partir de 2022, il n'en subsistera plus que deux : une en Flandre et une Wallonie. Les deux mutualités seront à même de fournir des services à Bruxelles, sous entendu en fonction du choix communautaire de l'assuré. La date choisie n'est pas innocente puisqu'elle correspond aux prochaines élections mutualistes... La MC suit, en fait, le mouvement. Ainsi, du côté des socialistes, les mutualités wallonnes vont être regroupées sous la bannière Solidaris Wallonie aux côtés de quatre mutualités flamandes et une regroupant Bruxelles et le Brabant flamand. Enfin, la fusion est déjà en marche chez les mutualités libres. A terme (en 2022), il n'y en aura plus que trois : une par communauté linguistique. Bien sûr, ces regroupements visent à obtenir une taille critique pour continuer à proposer des services de pointe mais ils sont surtout la conséquence de la rationalisation du secteur voulue par l'Etat.