Loin de l'immobilier, c'est dans l'enseignement en milieu hospitalier qu'Isabelle Vermeir a fait ses premiers pas professionnels. " J'enseignais le néerlandais, le latin et l'histoire à des adolescents malades, retrace la dynamique quadra. C'était un boulot très enrichissant mais très difficile psychologiquement. " Au hasard d'une offre d'emploi, elle fa...

Loin de l'immobilier, c'est dans l'enseignement en milieu hospitalier qu'Isabelle Vermeir a fait ses premiers pas professionnels. " J'enseignais le néerlandais, le latin et l'histoire à des adolescents malades, retrace la dynamique quadra. C'était un boulot très enrichissant mais très difficile psychologiquement. " Au hasard d'une offre d'emploi, elle fait alors ses premiers pas chez Century 21, encore peu implanté en Belgique. D'abord employée administrative, elle fonde ensuite sa propre agence à Louvain qu'elle gère pendant 14 ans. Century 21 Benelux lui propose alors le poste de directrice opérationnelle et responsable presse. C'était il y a deux ans. " Il était prévu que je reprenne les rênes de la société à terme ", confie la nouvelle number one. Un terme quelque peu précipité quand, en février dernier, le CEO Grégory Maquet annonce sa démission, suite à une condamnation en Espagne dans un litige (privé) d'extorsion de fonds. " Je ne peux vraiment pas m'imaginer travailler dans l'immobilier sous une autre marque que celle de Century 21, que j'ai vu grandir ", s'enthousiasme Isabelle Vermeir. Avec ses 178 agences, Century 21 est aujourd'hui devenu le premier réseau de courtage en Belgique. " L'objectif n'est pas d'augmenter le nombre d'agences à tout prix, assure la patronne. Il s'agit de préserver la marque Century 21 et la qualité des services offerts. Quitte à fermer certaines agences qui ne pourraient plus offrir cette qualité. " Ses ambitions pour la société ? " Développer toute une série de services autour de la vente tels l'organisation de déménagement, l'accompagnement lors de la rénovation, la mise à disposition d'un plombier, d'un chauffagiste, etc. Pour moi, c'est ce que doit offrir l'agence immobilière du futur. " ANNE-SOPHIE CHEVALIER