Dans un quartier discret d'Anderlecht, se dresse une très charmante maison gothique datée des 15e et 16e siècles, fameuse parce qu'Erasme y a séjourné en 1521. Avec " Eloge de la folie ", le chanoine philosophe et humaniste, né dans ce qui étaient alors les Pays-Bas bourguignons, a posé un a...

Dans un quartier discret d'Anderlecht, se dresse une très charmante maison gothique datée des 15e et 16e siècles, fameuse parce qu'Erasme y a séjourné en 1521. Avec " Eloge de la folie ", le chanoine philosophe et humaniste, né dans ce qui étaient alors les Pays-Bas bourguignons, a posé un acte littéraire majeur. Influençant aussi les théories liées à la Réforme. La Maison d'Erasme trace le portrait de cet intellectuel essentiel mais pas seulement. Dans un intérieur précieux, rare construction bruxelloise de l'époque aussi bien conservée, on peut voir des peintures anciennes - de Bosch ou Holbein - et admirer les milliers d'ouvrages d'une superbe bibliothèque. Le plus de l'endroit tient au double jardin adjacent qui propose deux options complémentaires. Dessiné en 1987 par le paysagiste René Pechère, le jardin des plantes médicinales comprend une centaine de variétés connues des médecins du 16e siècle. L'autre partie de l'espace vert a été conçu comme un jardin philosophique par l'architecte Benoît Fondu qui s'est inspiré d'un écrit d'Erasme, " Le banquet religieux ". Permettant à des plasticiens tels que Marie-Jo Lafontaine et Bob Verschueren d'exposer leurs créations contemporaines. C'est à la fois apaisant et esthétiquement réussi. Attention, au vu des circonstances actuelles, la visite du musée et du jardin se fait uniquement sur pré-réservation par téléphone du mardi au dimanche de 10 à 18 h au 02 521 12 83.