Trente-sept pour cent des enfants londoniens de 10 et 11 ans sont obèses ou en surpoids, selon le ministère britannique de la Santé. Conforté par une consultatio...

Trente-sept pour cent des enfants londoniens de 10 et 11 ans sont obèses ou en surpoids, selon le ministère britannique de la Santé. Conforté par une consultation publique qui le soutient très largement, Sadiq Khan, le maire de Londres, prend donc le taureau par les cornes avec une interdiction totale de publicité pour la junk food dans tout le réseau des transports en commun : le métro et ses stations, les bus et abribus et les trams. Sont repris dans l'interdiction : les sodas sucrés, les hamburgers, les chocolats, les snacks salés, etc. Les chaînes de fast-food ne pourront plus promouvoir que leurs produits sains et sont aussi interdites de campagnes d'image. Une décision courageuse vu l'apport considérable (35 millions de livres) de ces publicités dans le budget de TfL, la Stib londonienne.