A partir du 2 juillet, les voyageurs entre Paris et Bordeaux pourront profiter de la grande vitesse sur la totalité de la ligne. Jusqu'à présent, celle-ci était de type TGV...

A partir du 2 juillet, les voyageurs entre Paris et Bordeaux pourront profiter de la grande vitesse sur la totalité de la ligne. Jusqu'à présent, celle-ci était de type TGV entre Paris et Tours, puis classique entre Tours et Bordeaux. Pour un budget de 9 milliards d'euros, ce dernier tronçon a été modernisé et l'inauguration vient d'avoir lieu. Le trajet entre les deux métropoles met désormais 2 h au lieu de 3h15. Pour cette ligne, une grande nouveauté a été introduite. En effet, elle a été concédée pour 50 ans au consortium Lisea, qui réunit l'entrepreneur Vinci, le bras financier de l'Etat français CDC, ainsi que deux fonds d'investissements. Lisea a pris en charge 42 % du coût des travaux. Il va se rémunérer sur chaque train de la SNCF qui circulera sur ses rails. Le péage s'élèvera à 7.000 euros par train en moyenne. Par Christophe de Wasseige