Fait rarissime, les trois partis de l'opposition flamande (Groen, SP.A et PVDA) viennent de tirer la sonnette d'alarme idéologique contre l'intention du gouvernement flamand de cesser tout sub...

Fait rarissime, les trois partis de l'opposition flamande (Groen, SP.A et PVDA) viennent de tirer la sonnette d'alarme idéologique contre l'intention du gouvernement flamand de cesser tout subside aux associations qui " se replient sur leur origine ethnoculturelle et favorisent la ségrégation ". Inventé dans les années 1970, lorsque les matières culturelles ont été régionalisées, ce mécanisme assez compliqué avait pour but de protéger en Flandre les libres-penseurs de tout impérialisme clérical et, en Wallonie, les catholiques de toute dérive " laïcarde ". Depuis, il n'a été actionné qu'une seule fois, en 1985, lorsque divers parlementaires flamands imaginaient que la future chaîne de télévision (VTM) serait trop politiquement marquée. Tout se trouve désormais bloqué et, ainsi que le prévoit la procédure, l'affaire remontera à la fois vers la Chambre et le Sénat qui, assez curieusement, devront tous deux se prononcer sur une affaire 100% flamande.