En août dernier, c'était la grande ouverture attendue à Londres. Installé dans un beau bâtiment de 1868, les Armitage Apartments à Notting Hill, à deux pas de l'emblématique Portobello Road, le très élégant Core est le nouveau restaurant de Clare Smyth. Si son nom est inconnu, la jeune femme a longtemps mis son talent au service du très médiatique Gordon Ramsay, dont elle a conservé les trois étoiles du vaisseau amiral de Chelsea de 2008 jusqu'à son départ début 2017.
...

En août dernier, c'était la grande ouverture attendue à Londres. Installé dans un beau bâtiment de 1868, les Armitage Apartments à Notting Hill, à deux pas de l'emblématique Portobello Road, le très élégant Core est le nouveau restaurant de Clare Smyth. Si son nom est inconnu, la jeune femme a longtemps mis son talent au service du très médiatique Gordon Ramsay, dont elle a conservé les trois étoiles du vaisseau amiral de Chelsea de 2008 jusqu'à son départ début 2017. A 39 ans, la chef a eu envie de son propre restaurant pour mettre un peu plus en avant encore son amour des produits locaux. Son ambition chez Core ? Revendiquer l'existence d'une véritable gastronomie britannique ! Après avoir goûté à sa cuisine, on ne peut qu'en être convaincu. Arrivée dans le groupe Gordon Ramsay dès 2002, Smyth a d'abord effectué un stage chez le trois étoiles américain Thomas Keller, avant de rejoindre en 2005 le mythique Louis XV de Ducasse à Monaco. De ces expériences de haut vol, elle a retiré une technique française sans faille, qu'elle met désormais au service des plus beaux ingrédients de Grande-Bretagne. Déjà emblématique, l'un de ses plats phares se compose ainsi d'une " simple " pomme de terre, cultivée dans la ferme familiale de Chris Hayselden's dans le Suffolk. Cuite enrobée d'algues, celle-ci s'accompagne non pas de caviar, mais d'oeufs de hareng et de truite, avec un beurre blanc à la dulse (algue rouge) et de petits chips au vinaigre. Une création raffinée et réconfortante, en clin d'oeil aux origines nord-irlandaises de la chef. Clare Smyth a compris que le vrai luxe, ce n'est pas le caviar, le turbot ou le homard mais un produit d'exception, unique. On s'incline devant ses sublimes Saint-Jacques, récoltées à la main sur l'île de Mull en Ecosse par l'Ethical Shellfish Company. Celles-ci sont à ce point exceptionnelles qu'on ne jette rien. Cuit sur bois de cerisier, le coquillage, fondant à souhait, est servi avec son corail poché aux algues et une belle sauce aux barbes. Sublime ! Et tout est à l'avenant chez Core, de l'assiette au service en passant par les vins sélectionnés par le brillant Gareth Ferreira. Bref, Clare Smyth frappe fort en proposant une cuisine qui possède une vraie âme, où chaque plat raconte une histoire, s'inspire d'une anecdote personnelle. Et ce à des prix très abordables pour la capitale anglaise, notamment au lunch : 65 livres sterling pour trois services. A découvrir rapidement, avant que la jeune chef ne s'envole vers les étoiles... Michelin.