Face à la toute-puissance d'Uber Eats et de Deliveroo qui vient de lever 1,38 milliard d'euros dont 515 millions en provenance d'Amazon, la concurrence tente de résister. C'est dans ce contexte que Just Eat et Takeaway.com, deux des principaux acteurs du secteur de la livraison de repas en Europe, viennent d'annoncer leur fusion. En fait, il s'agit d'un rachat intégrale...

Face à la toute-puissance d'Uber Eats et de Deliveroo qui vient de lever 1,38 milliard d'euros dont 515 millions en provenance d'Amazon, la concurrence tente de résister. C'est dans ce contexte que Just Eat et Takeaway.com, deux des principaux acteurs du secteur de la livraison de repas en Europe, viennent d'annoncer leur fusion. En fait, il s'agit d'un rachat intégralement en actions de l'entreprise britannique par son homologue néerlan-daise, pourtant beaucoup plus petite. En fin de compte, la nouvelle entité appartiendra à 52,2 % aux actionnaires de Just Eat et à 47,8 % à ceux de Takeaway.com. Elle sera valorisée aux alentours de 10 milliards d'euros et occupera une position dominante au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne et aux Pays-Bas. Cette fusion fait sens d'un point de vue géographique. Basée à Amsterdam, Takeaway.com présente un chiffre d'affaires 2018 de 240 millions d'euros pour 94 millions de commandes et 14 millions de clients actifs. Ces derniers sont présents principalement au Benelux, en Allemagne (où la société a racheté Delivery Hero) et dans certains pays de l'Europe de l'Est. Just Eat, dont le siège social est à Londres, a affiché un chiffre d'affaires de 862 millions d'euros en 2018 pour 221 millions de commandes et 26 millions de clients actifs. Elle opère principalement en Angleterre, en France (elle y a racheté Allo Resto), en Italie, en Espagne, au Brésil, au Canada et en Australie. La nouvelle entité aura son siège à Amsterdam, mais la gouvernance sera partagée entre les deux époux. Ce mariage n'aura aucun impact en Belgique puisque Takeaway.com, via la marque pizza.be, y a déjà racheté les activités de Just Eat en 2016. Elle y détiendrait un portefeuille de 2.718 restaurants pour un million de clients actifs. Elle propose notamment un service de livraison appelé Scoober à Bruxelles, Anvers et Gand.