C'est un singe attablé à son bureau, dans une belle maison de maître, qui prépare un discours. Ce discours qu'il fera résonner dans quelques heures devant une assemblée d'académiciens en costume et barbe blanche....

C'est un singe attablé à son bureau, dans une belle maison de maître, qui prépare un discours. Ce discours qu'il fera résonner dans quelques heures devant une assemblée d'académiciens en costume et barbe blanche. Racontée ainsi, l'histoire pourrait faire penser au début d'une bonne blague. Mais ce n'en est pas une. Sauf à considérer l'écrivain Franz Kafka comme le plus fin humoriste littéraire du début du 20e siècle. Ce qu'avec ce texte, on pourra tout à fait lui accorder. Rapport à une académie, nouvelle datant de 1917, est en effet une splendeur de sarcasme et d'intelligence. Ici brillamment adaptée en bande dessinée par Mahi Grand, l'oeuvre en ressort grandie. Le dessin nous donne accès à de nouvelles couches de méditations sur les freaks. Dans un autre genre, c'est le philosophe queer Paul B. Preciado qui s'était inspiré de ce Rapport à une académie pour écrire son percutant essai Je suis un monstre qui vous parle (Grasset, 2020). Une autre interprétation précieuse d'une nouvelle toujours aussi brûlante un siècle après sa première parution.