" En hommage à Andy Warhol ", l'expo présentée par la galerie liégeoise Liehrmann est une variation sous égide pop art, s'inspirant peu ou prou du maître de la Factory new-yorkaise. Pas forcément déclinée e...

" En hommage à Andy Warhol ", l'expo présentée par la galerie liégeoise Liehrmann est une variation sous égide pop art, s'inspirant peu ou prou du maître de la Factory new-yorkaise. Pas forcément déclinée en archi-classiques genre Roy Lichtenstein, elle invite une vingtaine d'artistes contemporains à s'exprimer à partir de l'objet... chaise, " signe du pouvoir ou chaire de vérité, pas seulement conçue pour épouser notre corps ", dixit le critique Lucien Rama qui introduit le sujet de cette représentation multiple. On peut, de fait, y voir des plastiques extrêmement différentes : le trône en laine bariolée de Giuliana Gironi ( photo), le symbolisme complexe de Noir Artist, le siège à fourrure d'Olivier Lamoline ou encore, le plus connu de tous, un Philippe Geluck qui a conçu un tabouret à calembour. Liège oblige, il y a aussi une très belle création de Guillaume Paps du Créahm qui, littéralement, met la chaise dans tous ses états graphiques.