Distancé par Boeing au niveau du volume des commandes, Airbus vient de prendre doublement sa revanche. Il a signé vendredi l'un de ses plus gros contrats de l...

Distancé par Boeing au niveau du volume des commandes, Airbus vient de prendre doublement sa revanche. Il a signé vendredi l'un de ses plus gros contrats de l'année avec Avolon, le loueur d'avions, propriété à 70% du groupe chinois HNA : 75 A320 Neo et 23 A321 Neo. Soit une opération de 11,5 milliards de dollars au prix catalogue. Elle permet à Airbus de consolider sa domination sur le marché des mono-couloirs moyens-courriers. Dans le même temps, le consortium européen a signé un accord de partenariat avec Lockheed Martin pour proposer des services de ravitaillement en vol à l'US Air Force, un bastion traditionnellement réservé à Boeing. En forte demande de capacité, l'armée américaine souhaite disposer de ressources à côté des nouveaux tankers que Boeing commence à lui livrer.