Ces dernières années, le gouvernement belge n'a cessé de relever le précompte mobilier de notre pays. En deux étapes, il l'...

Ces dernières années, le gouvernement belge n'a cessé de relever le précompte mobilier de notre pays. En deux étapes, il l'a porté à 30 % au 1er janvier 2017. Mais il ressort de son accord d'été qu'il a pris conscience que les montants gigantesques parqués sur les comptes d'épargne (260 milliards d'euros) pourraient être utilisés de manière plus productive. Le gouvernement encouragera dès lors les investissements en actions à partir de l'an prochain. Espérons que l'exonération de précompte mobilier sur la première tranche de 627 euros de dividendes par contribuable ne soit qu'une première étape dans ce sens.