Il y a des tendances qui sont parfois étonnantes. On sait depuis quelques années que la Ville de Namur concentre 60% de l'offre d'appartements neufs de la province. Une répartition logique quand on se remémore les ambitions de la capitale wallonne et le profil des communes qui l'entourent. Une proportion qui peut interpeller quand on connaît la fièvre qui sévit aujourd'hui sur le segment des appartements neufs, même dans les petites entités. Reste que les derniers chiffres livrés en exclusivité pour Trends-Tendances par le bureau d'expertise immobilière de Crombrugghe & Partners démontrent une autre tendance, qui est nouvelle celle-là : il n'y a pratiquement plus aucun appartement mis en vente dans des entités comme Gembloux, Eghezée, La Bruyère ou encore Fernelmont. Un pipeline quasi à sec. Une situation qui a d'indéniables conséquences sur le nombre d'appartements mis en vente dans toute la province, qui continue de diminuer. On dénombre actuellement 447 unités en cours de commercialisation. Le prix moyen d'un appartement neuf s'affiche à 231.390 euro...