De jolis rendements en peso mexicain

• Ces derniers mois, le Mexique a surtout fait parler de lui pour le " mur " que le président Trump avait l'intention d'ériger à la frontière pour endiguer l'immigration illégale aux États-Unis. Nous en oublierions presque qu'en ce qui concerne le produit national brut, le Mexique n'est dépassé que par le Chili, le Costa Rica et l'Uruguay en Améri...

• Ces derniers mois, le Mexique a surtout fait parler de lui pour le " mur " que le président Trump avait l'intention d'ériger à la frontière pour endiguer l'immigration illégale aux États-Unis. Nous en oublierions presque qu'en ce qui concerne le produit national brut, le Mexique n'est dépassé que par le Chili, le Costa Rica et l'Uruguay en Amérique latine. Le pays ne fait dès lors plus vraiment partie des pays en voie de développement, bien qu'il y règne sans doute beaucoup de pauvreté. • Le Mexique est le cinquième producteur de pétrole au monde. L'extraction de ces carburants fossiles est un monopole d'État et est assurée par l'entreprise publique PEMEX. Le Mexique est aussi le premier producteur mondial d'argent. Le maïs est le principal produit agricole exporté. Mais ce sont les biens de consommation comme l'électronique, les voitures, les métaux et les avions qui constituent sa première source de revenus. En outre, le Mexique est la deuxième plus grande économie d'Amérique du Sud. Sur le plan mondial, le pays figure dans le top 20 des plus grandes économies. • Les amateurs d'obligations en peso mexicain (MXN) peuvent se tourner vers une obligation de la BIRD (Banque internationale pour la reconstruction et le développement), un débiteur qui bénéficie de la note de solvabilité maximale (AAA). Cette obligation arrive à échéance le 16 août 2018 et est assortie d'un coupon de 4 %. Disponible en coupures de 1.000 pesos (environ 48 euros), elle se négocie actuellement à 97,25 %, ce qui porte le rendement à 7,11 %. • La compagnie pétrolière PEMEX a émis une série d'obligations. L'une d'elles court jusqu'en avril 2027 avec un coupon de 2,25 %. Sur la base d'un cours d'achat de 92,50 %, le rendement s'établit à 3,69 %.