La personne qui a le plus inspiré Marc Vossen ? " C'est sans hésiter l'Irlandais Ronan O'Rahilly, qui a fondé Radio Caroline, la première radio pirate européenne. J'ai participé à l'émergence des premières radios libres en Belgique francophone. J'ai été très inspiré par ce personnage tellement atypique, qui est parvenu à briser les murs, à casser les codes. La liberté pour moi a un prix. Nous nous devons d'être des pirates dans nos domaines. Soyons disruptifs pour créer quelque chose de neuf. Aux juristes après d'arranger les choses ", sourit-il.
...

La personne qui a le plus inspiré Marc Vossen ? " C'est sans hésiter l'Irlandais Ronan O'Rahilly, qui a fondé Radio Caroline, la première radio pirate européenne. J'ai participé à l'émergence des premières radios libres en Belgique francophone. J'ai été très inspiré par ce personnage tellement atypique, qui est parvenu à briser les murs, à casser les codes. La liberté pour moi a un prix. Nous nous devons d'être des pirates dans nos domaines. Soyons disruptifs pour créer quelque chose de neuf. Aux juristes après d'arranger les choses ", sourit-il. Le point commun entre Marc Vossen et Hadrien Chef ? Le droit. " Nous sommes en effet tous les deux juristes de formation. Comme Marc, je suis passionné aujourd'hui par les nouvelles technologies et la révolution digitale qui est en cours. Et oui, l'avocat peut avoir en amont un rôle de réinventeur de ce qui existe pour créer quelque chose de neuf. On le voit avec l'émergence il y a quelques années du crowdfunding et du crowdlending, ces plateformes de financement participatif. Ce sont des avancées qui nous poussent nous les juristes à trouver de nouvelles solutions juridiques, à requestionner le droit classique. " Hadrien Chef est aujourd'hui actif au sein du cabinet Osborne Clarke après quelques années passées chez Stibbe. " J'ai dû faire un choix de réorientation de carrière il y a quelques mois au moment où j'ai rencontré Marc. C'était un moment crucial pour moi avec des décisions importantes à prendre. J'ai un tempérament de fonceur et Marc m'a apporté beaucoup de sagesse dans mes choix. " De la retenue d'un côté en échange d'une extrême confiance de l'autre. " J'ai en effet déjà beaucoup appris du tempérament d'Hadrien. Je suis quelqu'un qui doute en permanence. Il m'a fait rapidement comprendre qu'on pouvait avoir confiance en nos convictions. Notre rencontre s'est rapidement nourrie de cette dualité entre la confiance et le doute. Nous sommes finalement très complémentaires. " S'il est une révolution qui est en train de bousculer les médias, c'est bien la révolution digitale. " Je suis concerné par ces questions dans mon nouveau métier au même titre que Marc au sein de son groupe. Ce sont deux thématiques qui nous sont communes. " " Et cette évolution, je la vois surtout dans le sens d'un meilleur service apporté à nos clients. Je n'ai plus aucune difficulté aujourd'hui à parler de clients en tant que patron de radios. Le digital doit aujourd'hui être au service de tout un chacun, nous dans le divertissement et Hadrien dans les sociétés qu'il conseille. Il faut aujourd'hui partir des nouveaux besoins des utilisateurs pour trouver les solutions qui conviennent. " Autre terrain de discussion entre les deux hommes : le durable et le management tourné vers l'humain. " Les beaux résultats du groupe média de Marc ne sont pas le résultat du hasard. J'aime beaucoup comment les bureaux ici sont agencés avec les flux de communication entre les collaborateurs, l'espace vert et la pièce de détente. Je vais m'inspirer de cela dans mon nouveau job en essayant de mener une communication transparente et en impliquant tous les collaborateurs dans la réussite de nos objectifs. Nous avons également l'objectif zéro carbone que nous partageons avec Marc. L'environnement est pour moi quelque chose de très important. " Avec une prédilection comme destination de vacances ? " Oui, une île... comme les pirates ! L'Île-d'Yeu et son bistrot Le Corsaire par exemple où je pourrais inviter Marc pour notre prochaine rencontre ", conclut Hadrien Chef. Intéressé par le projet Young leaders/Inspiring mentors ? Inscrivez-vous au prochain cycle via info@lead-in.eu. TEXTE : FABRICE LAMBERT / PHOTOS : DEBBY TERMONIAMARC VOSSEN, " general manager " chez Nostalgie, NRJ et Chérie FM " Ayez un rêve suffisamment grand pour ne jamais le perdre de vue ", Oscar Wilde. HADRIEN CHEF, Counsel M&A chez Osborne Clarke " Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns ", Jacques Brel.