Les industries technologiques (métallurgie, électronique, informatique, automobile, etc.) ont cessé de perdre des parts de marché à l'exportation. C'é...

Les industries technologiques (métallurgie, électronique, informatique, automobile, etc.) ont cessé de perdre des parts de marché à l'exportation. C'était le cas depuis la crise de 2008. A cette date, leur part au sein du commerce de l'Union européenne s'élevait à 6 %. A cause du dérapage des coûts salariaux belges, celle-ci est tombée à 5,3 % en 2015. Toutefois, l'an passé, bonne surprise : elle s'est redressée, à 5,4 %. Pour la fédération Agoria, c'est dû aux mesures de modération salariale (gel des augmentations, saut d'index, etc.). Pour 2017, la progression devrait se poursuivre, à 5,6 %. Agoria redoute cependant que l'inflation élevée actuelle et l'indexation des salaires ne réduisent ces efforts à néant. Par Jean-Christophe de Wasseige