Selon Elia, 22 % de l'électricité utilisée en Belgique en 2018 est venue de l'étranger. Un chiffre record à mettre en rapport avec les 8 % de 2017. L'indisponi...

Selon Elia, 22 % de l'électricité utilisée en Belgique en 2018 est venue de l'étranger. Un chiffre record à mettre en rapport avec les 8 % de 2017. L'indisponibilité de nos centrales nucléaires en est la cause principale mais pas seulement. Les prix, moins élevés à l'étranger, ont poussé certains fournisseurs vers les pays limitrophes alors que nos centrales fonctionnaient. Ainsi, l'importation a été la plus forte en... septembre (33 %). Sans surprise, la part du nucléaire dans notre mix d'électricité est passée de 50 % en 2017 à 34 % en 2018. Le gaz a progressé de 1% à 27 % avec un record (43 %) enregistré en novembre. Le renouvelable a, lui aussi, progressé de 1% à 12 %. Les autres sources (hydraulique, biométhanisation, incinérateurs, etc.) ont, elles, contribué pour 5 % du total.