L'imagination au pouvoir? Telle est la question qui s'impose avec le nouveau spectacle d'Eve Bonfanti et Yves Hunstad, Détours et autres digressions, présenté au Théâtre Varia, à Bruxelles, jusqu'au 18 juin. Le couple à la scène comme à la ville depuis la fin des années 1980 a déjà un sacré parcours, balisé dès 1985 par Hunstad lorsqu'il proposa ...

L'imagination au pouvoir? Telle est la question qui s'impose avec le nouveau spectacle d'Eve Bonfanti et Yves Hunstad, Détours et autres digressions, présenté au Théâtre Varia, à Bruxelles, jusqu'au 18 juin. Le couple à la scène comme à la ville depuis la fin des années 1980 a déjà un sacré parcours, balisé dès 1985 par Hunstad lorsqu'il proposa Gilbert sur scène, one man show dans lequel un peï de la capitale racontait sa vie et sa ville. A la fois drôle et émouvant, ce spectacle fut un vrai succès, joué des années durant en Belgique comme à l'étranger. L'union artistique d'Eve et Yves, pratiquant "un aller-retour constant entre le réel et l'imaginaire" sera ensuite particulièrement fructueuse dans La tragédie comique, qui fit le tour du monde en 800 représentations... Un rien plus discret ces dernières années, le duo revient en force et pour deux semaines dans une salle où il a ses habitudes. Outre un documentaire sur le travail de création des deux complices ( Le plaisir du désordre, signé Christian Rouaud), le Varia invite le couple sur scène pour un spectacle qui a pour vocation d'entraîner le public vers "un vacillement au bord du vide". Tricotant entre fiction et réalité, mettant les spectateurs dans la position rare de complices impliqués, la pièce donne une impression de profonde intimité entre la scène et la salle, tout en faisant voyager le public dans un univers poétique, déconcertant et humoristique. Sorte de feelgood théâtre, l'objet n'est pas sans susciter - et ce n'est sans doute pas un hasard - un sentiment proche de celui qui nous étreint à l'écoute de la très belle musique de la chanteuse et contrebassiste Lola Bonfanti, fille du couple, qui a sorti en 2020 l'épatant album Bafololo.