La nouvelle compagnie long-courrier belge, qui avait lancé des vols réguliers Charleroi-Hong Kong en juin dernier, les suspend à partir d'octobre. Elle rencontre des soucis avec un client important, le voyagiste chinois Utour, qui n'apporte pas le nombre de voyageurs prévu. Selon la compagnie belge, il " n'honore pas les termes de son contrat ".

Face à ce problème majeur, le conseil d'administration, présidé par Eric Bauche (SRIW), a décidé le 21 septembre dernier de suspendre momentanément la destination pour la saison d'hiver qui, en aéronautique, va du 1er octobre au 30 mars. Les vols devraient reprendre en avril 2019. Charleroi-Hong Kong est la seule ligne régulière lancée par Air Belgium. L'arrêt vise à éviter des pertes sur Hong Kong, afin de prendre le temps de trouver un autre tour-opérateur asiatique pour remplir l'avion, mais aussi pour poursuivre les discussions avec UTour. La compagnie Air Belgium précise qu'elle va se concentrer sur l'ouverture d'une ligne régulière vers la Chine, à Zhengzhou, à une date indéterminée. Une seule activité génère actuellement des recettes : la location des avions avec équipage à des compagnies qui ont besoin temporairement de matériel de remplacement. Elle travaille notamment avec Air France et British Airways. Dirigée et fondée par Niky Terzakis, ancien patron de TNT Airways, Air Belgium exploite quatre Airbus A340.

Elle a été créée à l'instigation d'investisseurs chinois à la recherche d'une compagnie pouvant vendre des grands blocs de sièges entre la Chine et l'Europe à des voyagistes chinois. Ces investisseurs sont réunis dans la société Aviation Investment Holding, basée à Wavre, qui détient 49 % du capital d'Air Belgium. La majorité du capital d'Air Belgium est européenne, avec Niky Terzakis (20%), la SRIW (12,5%), la SFPI (Société fédérale de participations et d'investissement, 12,5%) et Sabena Aerospace (5%).

La compagnie soutient que ces changements n'ont " aucun impact sur le personnel de la compagnie ", selon un communiqué, qui précise : " Au contraire, nous continuons activement à recruter ".