C'est plutôt inédit. Le promoteur français Klépierre va voir son projet d'extension du centre commercial de L'Esplanade à Louvain-la-Neuve soumis à une consultation populaire le 11 juin. Une plateforme citoyenne s'oppose, en effet, à cette extension. Et a obtenu du conseil communal, suite au dépôt d'une...

C'est plutôt inédit. Le promoteur français Klépierre va voir son projet d'extension du centre commercial de L'Esplanade à Louvain-la-Neuve soumis à une consultation populaire le 11 juin. Une plateforme citoyenne s'oppose, en effet, à cette extension. Et a obtenu du conseil communal, suite au dépôt d'une pétition ayant récolté 3.550 signatures, que 21 questions soient posées aux habitants. Dont la principale : êtes-vous favorable à l'extension de L'Esplanade ? Les conséquences d'un vote négatif sont encore floues. Mais à un an des élections communales, il apparaît peu probable qu'un rejet massif ne soit pas suivi par les autorités. En cas de vote positif, la demande de permis sera introduite à l'automne. De nombreuses réunions ont déjà été organisées avec la commune pour s'accorder sur un projet qui satisfait les différentes parties. Vu les nombreuses pages de publicité vantant le projet achetées dans la presse locale, le promoteur sait en tout cas qu'il joue gros. L'Esplanade s'étend aujourd'hui sur 34.000 m2 et est l'un des centres commerciaux les plus dynamiques du pays avec 7,5 millions de visiteurs. Surtout dans une zone de chalandise où le niveau socio-économique est élevé. Klépierre souhaite y adjoindre 18.000 m2 (47 boutiques). Le permis socio-économique a été obtenu en 2014. Klépierre a depuis lors longtemps tergiversé avant de passer à l'action. Une modification de l'actionnariat français, redistribuant les cartes des développements, n'ayant pas aidé à accélérer le tempo. XAVIER ATTOUT