Depuis des semaines, la Belgique n'en finit plus de suffoquer et de transpirer. Alors qu'une deuxième période de canicule v...

Depuis des semaines, la Belgique n'en finit plus de suffoquer et de transpirer. Alors qu'une deuxième période de canicule vient à peine de s'achever, notre pays a battu un premier record issu du fameux été de 1976 : dimanche dernier, il a enregistré son 51e jour d'été, soit une journée où la température maximale atteint au moins 25°. Il n'y en avait eu que 50 en 1976. Cet été torride n'est évidemment pas sans conséquence, notamment sur l'agriculture. Quant à nos compatriotes, ils cherchent de la fraîcheur partout où c'est possible. Comme ici dans une pièce d'eau près de la place Sainte-Catherine à Bruxelles..