A partir du 31 mars, tous les actes posés par l'état civil (naissance, changement de nom, mariage, etc.) seront digitaux et conservés dans une banque de do...

A partir du 31 mars, tous les actes posés par l'état civil (naissance, changement de nom, mariage, etc.) seront digitaux et conservés dans une banque de données centrale. Il n'y aura plus de document à signer. Les officiers dûment assermentés apposeront leur signature électronique qui suffira. Comme tous les actes seront digitaux, les extraits seront uniformes et uniquement émis de façon digitale et les différentes administrations n'auront plus à conserver des montagnes d'archives papier. Le registre national sera mis à jour en temps réel. Cette migration a nécessité de nombreux mois de préparation ainsi que la migration de tous les anciens actes issus de 589 registres communaux et 102 postes consulaires vers la Banque de données des actes de l'état civil (BDAEC).