Situé à un jet de pierre d'HEC Liège, le Sottopiano fait courir, depuis des années, les hommes d'affaires, les avocats, les journalistes mais aussi les amateurs de son ambiance discrète et élégante.
...

Situé à un jet de pierre d'HEC Liège, le Sottopiano fait courir, depuis des années, les hommes d'affaires, les avocats, les journalistes mais aussi les amateurs de son ambiance discrète et élégante. Comme faisait remarquer notre voisin de table, " voilà un italien comme on en fait peu avec des produits nobles et une cuisine fine. Liège n'a pas beaucoup de restaurants comme celui-ci, largement au-dessus de la moyenne ". Analyse judicieuse ? Assurément. Récemment rénové, le Sottopiano est partiellement sorti de son sous-sol voûté (à l'origine de son nom) pour intégrer le rez-de-chaussée de cette belle maison de maître. Le bar s'ouvre sur une salle feutrée, aux murs noirs et à l'éclairage discret. Les grandes toiles de Didier Triglia, un artiste-peintre de Perpignan, apportent une touche de folie colorée mais maîtrisée avec ses cyclopes et ses personnages biscornus. L'ensemble est très élégant. Le service est à l'avenant : prévenant, attentif et jamais avare d'un sourire. La cuisine est à l'aune du décor. Soignée et goûteuse. Bien sûr, la carte regorge de plats italiens emblématiques (mais revisités) comme l'osso bucco, le vitello tonnato, la saltimbocca alla romana, le spezzatino de veau, etc. L'audacieux ira trouver le graal ailleurs : Saint-Jacques poêlées sur un lit d'oeufs de saumon et sabayon au prosecco, poulpe grillé sur velouté de pommes de terre et pesto au basilic, filet de bar rôti au four et à l'origan, pâtes aux crustacés, couronne d'agneau, poire au vin rouge et gorgonzola à la cuillère. Les cuissons sont bien maîtrisées et les associations réussies. Il manque peut-être un brin de finesse pour prétendre à l'étoile. Enfin, en saison, ne ratez pas les pâtes à la truffe, terminées au guéridon dans une demi-roue de parmesan. Le midi, un lunch à deux plats (25 euros) complète la carte. Celle des vins est exhaustive, toute la botte viticole y est représentée à des prix raisonnables (à partir de 25 euros). Avec quelques-unes des maisons transalpines emblématiques comme Tre Monti, Franz Haas, Pojer e Sandri ou Tenuta San Guido et son légendaire Sassicaia. Tutto va bene !