En 2015, les sociétés d'égouttage flamandes ont reçu ensemble 401 millions d'euros mais n'en ont investi que 318 de sorte que chaque consommateur a payé en moyenne 63 euros ...

En 2015, les sociétés d'égouttage flamandes ont reçu ensemble 401 millions d'euros mais n'en ont investi que 318 de sorte que chaque consommateur a payé en moyenne 63 euros de trop, analyse la Vlaamse Watermaatschappij. Infrax, la principale d'entre elles, se défend en expliquant que les réserves accumulées serviront bien à la collecte des eaux mais qu'en raison de la multiplication des procédures, le décalage temporel entre le moment où l'argent est perçu et celui où il est engagé s'accroît. La Flandre devait en principe avoir mis son réseau de collecte en ordre pour 2015 mais a obtenu de l'Europe un sursis jusqu'en 2027. Entre-temps, pour le consommateur lambda, la facture ne cesse de grimper : + 23% depuis 2012, elle est même 8,5 fois plus chère qu'en 2005 lorsque la facture moyenne s'élevait à 14,32 euros contre 118,86 actuellement. GUILLAUME CAPRON