Les Festivals de Wallonie ? Sept rendez-vous dans autant d'endroits entre fin juin et fin octobre, plus de 150 concerts. A cheval sur les deux mois d'été, le Festival de Stavelot, exprime depuis longtemps son amour de la musique de chambre. Cette année, l'intimité du genre se traduit par quatre concerts empreints de baroque et de l'intemporel Bach. Celui-ci est au programme de l'ensemble français L'Achéron et de la soprano régionale, Sophie Karthäuser, qui interprètent l'oeuvre du compositeur allemand et de son cousin Johann Bernhard (28 juillet). Un autre habitué du festival, le violoniste Tobias Feldmann, s'associe à l'alto de Muriel Razavi et au violoncelle de Valentin Radutiu, pour explorer des pièces de Mozart et de l'autre " Danubien ", Ernö von Dohnanyi (6 et 7 août). Le troisième chapitre du festival est signé du pianiste Jean-Claude Vanden Eynden : 55 ans après son troisième prix au Reine Elisabeth - il n'avait alors que 16 ans - il jouera à Stavelot des compositions de Bach mais aussi de Franck, Beethoven et Villa-Lobos (8 août). Précédant deux soirées où la même Sophie Karthäuser rejoint un autre ensemble, le Kheops, pour parcourir les mélodies de Schubert et Strauss. Ce dernier étant revisité dans ses Vier Letzte Lieder dans une version de chambre spécialement conçue pour le festival (9 et 10 août).

www.lesfestivalsdewallonie.be